Ma chatte

Cet atelier est une tentative pour rendre le sexe féminin visible. Parce que j’ai le sentiment que c’est une partie du corps qui est en permanence menacée de disparition, j’ai eu envie de proposer un atelier plein de pudeur mais sans tabou, pour explorer le paysage particulier de nos sexes féminins et mettre des mots justes sur des formes toutes singulières, tordre le cou au passage à quelques idées reçues, et récupérer les mots confisqués par l’usage. Le mot « con » par exemple. (voir aussi : les Nymphes de Carole Deltenre)

Au cours de cet atelier ouvert à tou-te-s, je vous accompagne dans l’exploration des impressions, émotions et sensations nichés dans votre chatte. Ces notes d’exploration sont ensuite mises en forme poétique pour exprimer vos ressentis, au plus juste, avec l’aide précieuse du groupe.

Les eXplorations poétiques réalisées lors de l’atelier du 14 février 2016

Ma chatte étire son cœur nucléaire
Anonyme

***

Deux plats de couverture, en cuir pleine fleur ivoire à filet doré
Qui dépasse, un marque-page tire-bouchonné.

Le fronton d’une église, marbre rosé veiné de bleu, légère brillance
Une mandorle à vierges nymphes siamoises couronnées
Bonbon translucide, nacré
Deux hautes crêtes, aux lignes brunes, aux profils déchiquetés

Un petit cœur percé
Non, les ailes d’un papillon
Non, les bras d’un écorché, caché
Pistil de renoncule
Encore deux pétales minuscules

Puis vestibule glissant, parois gravées
Chasses à l’homme, trophées et plaisirs enkystés
Réseaux de passages secrets

La suite est cryptée.

Katell